Une journée de l’aménagement du cadre bâti à la Chambre de Commerce et d’industrie au Plateau

Le panel de journée de l’aménagement du cadre bâti à soulevé des thèmes majeurs d’où la présence des acteurs du foncier, architectes, et experts urbanistes pour partager leurs expériences.

Le 1er panel intitulé “marché de l’aménagement” a été marqué par les interventions du Sénateur OLLO Germain (également Président de la Chambre des Ingénieurs-conseils en bâtiment) qui a affirmé que l’Ingénieur-conseil doit impérativement contribuer à la construction efficace et durable du cadre bâti avec l’appui de l’architecte et du génie civil, avant d’interpeller par la suite le gouvernement sur l’application rigoureuse de la responsabilité civile et pénale au niveau des habitats privés ou infrastructures publiques.

Dans la même veine d’idées, Mr ANGORA Raymond Marcel (Juriste) a donné des conseils juridiques et techniques pour un site déclaré apte à la construction, l’immatriculation sur le foncier et l’usage nécessaire des matériels de construction de qualité sur les chantiers.

Quant à Mr NIAPOH Charles qui lui, s’est penché sur l’effort que doit faire le gouvernemen pour sécuriser le foncier, promouvoir l’accès au financement pour les acquéreurs et promoteurs, innover avec des constructions en hauteur et en masse, le certificat de conformité après avoir livré le permis de construire et l’élaboration du cadre bâti.

Par ailleurs, dans le panel 2 placé sous l’angle des “Métiers de l’habitat et les enjeux de l’organisation du secteur” pour intervenants Mr MESSOU (Architecte et Urbaniste AU MCLU) a cité dans son exposé toute la nomenclature qui rassemble les différents corps de métiers dans le domaine de l’habitat et définir leurs activités. Cependant Mr KOUPO Gnoleba (Vice-président de la Chambre des architectes) a pu faire l’état des lieux de l’Urbanisme actuel d’Abidjan. Ensuite ce dernier a interpelé pour une prise de conscience collective , construire en respectant les normes de sécurité et appliquer les textes à tous les niveaux (des politiques jusqu’au citoyen lambda), ensuite détruire les constructions anarchiques et les occupations dans les zones à risques et les voies d’assainissement.

En outre le 3ème et dernier panel évoquant ainsi “les réalités culturelles dans l’organisation des espaces de vie” , Mr DIBO Noël (Président de la Chambre des architectes d’intérieur) a montré l’importance dudit métier (Architecte d’intérieur) dans l’exécution de la finission du cadre bâti, l’authenticité et la sauvegarde de espaces et d’environnements pour un impact positif dans le nouveau schéma directeur sur la politique de la ville nouvelle initiée par le gouvernement ivoirien. Discours de clôture de Mr KONE Ismael (initiateur de cette journée) qui a remercié les panélistes et les invités. Rdv est pris pour le 07 Novembre 2019 prochain dans le même lieu pour une autre journée du “CADRE BÂTI” .

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.